Black Swan #1 : répétition

Le ballet est un genre dramatique dont l’action est figurée par des pantomimes et des danses. Ses origines remontent à la Renaissance italienne. Primitivement développé à la cour d’Italie, le ballet a reçu ses lettres de noblesse en France, puis en Russie, en tant que danse-spectacle. (wikipédia)

Seules de nombreuses heures, semaines et années d’entraînements et beaucoup de sacrifices permettent aux danseuses de répondre aux exigences du ballet.

Nous, spectateurs, ne voyons que l’aboutissement de ce travail. Qu’en est-il réellement de l’implication de ces danseuses qui passent leur vie au service de cet art?

Un grand merci à Mélanie pour avoir posé pour moi ainsi qu’au Pont des Arts pour m’avoir prêté le studio de danse.


Préparation

A l’instar d’un grand sportif, le rituel de la préparation est un moment à ne pas négliger. Autant physiquement que mentalement, ce moment est indispensable. Pansement, laçage, colophane…


Apprivoisement

A la fois le plus fidèle des compagnons et le plus grand des tortionnaires, le piano fait partie intégrante de la vie de la danseuse. Imposant le rythme, elle ne peut que le suivre et lui répondre. La rencontre de la musique et de la danse nécessite ce temps de domestication de l’un comme de l’autre… La création du lien de confiance absolu….


Répétition des gammes

Répéter encore et encore ces gammes pour trouver le geste parfait….


Douleurs

Des heures et des heures d’entraînements mettent le corps à rude épreuve…Jusqu’à ce que la douleur soit plus forte que le mental…


Doute

Serai-je à la hauteur? Parviendrai-je à exécuter ce mouvement… Tant de questions…


Sacrifice d’une vie

Le temps de répétition a beau être fini et les doutes présents, l’incessante suite de mouvements revient et n’importe où, n’importe quand, le besoin de travailler refait surface pour atteindre cette perfection…