L.A. Witch / The Madcaps / Miët – ubu

Retour en images du concert des L.A. Witch, The Madcaps et Miët à l’Ubu.

Miët

Avec sa basse, son looper et sa voix, la nantaise Miët déménage tout autant qu’un groupe de rock au complet avec un mélange de mélodies pop et de rock noise. Impressionnant ce qu’on peut faire avec une basse et un looper!

 

The Madcaps

Doit’on encore les présenter? Groupe rennais par excellence. 

Les Madcaps sont maboules, ils sont sauvages, ils sont complètement zinzins alors ils jouent des chansons punk adolescentes à toute berzingue à grand renfort de guitare fuzz et de rythmes trépidants. Mais ils savent aussi être smarts, suaves et rusés, et en groovontologues avisés qu’ils sont, ils savent balancer de bons vieux mid-tempos aux lignes de basses rondes et chaloupées dans le but unique de provoquer un mouvement longitudinal de votre bassin. Mais comme ils ont de surcroît des âmes de midinettes, et que les dimanches pluvieux au bord de la mer les émeuvent tel un film de Michael Bay, ils ont appris à réaliser quelques accords mineurs pour draguer les filles avec des ballades pleines de trémolos et de chœurs lancinants à faire chialer un bulldozer allemand.

 

L.A.Witch

Dans la veine de Black Rebel Motorcycle Club ou encore The Black Angels, L.A WITCH sait comment conjurer les démons de la pop. Après avoir parcouru toute l’Amérique du Nord en première partie de The Kills, ces trois jeunes femmes viennent présenter leur dark blues et garage rock psychédélique aux accents nostalgiques.